Le tableau de vision : c’est magique ! Je vous raconte…

Je pratique le tableau de vision depuis maintenant deux années et c’est un outil que j’adore !

Il est à la fois ludique à composer et agréable à regarder : une petite balade visuelle de nos envies.

En fait, à bien y réfléchir, j’utilisais déjà cette méthode sans le savoir, quand enfant je découpais les catalogues de mes parents pour faire des planches sur mes vacances idéales ou la maison de mes rêves dans laquelle l’intérieur de chaque pièce était détaillé sur une feuille à part !

Oui, c’était au siècle dernier, l’époque où nous recevions de gros catalogues de vente par correspondance dans nos boîtes aux lettres…

Cela dit, aujourd’hui nous avons encore de quoi faire !

A quoi sert un tableau de vision ?

Le tableau de vision, ou vision board en anglais, permet de visualiser nos objectifs, nos rêves, ce que nous avons envie de voir se manifester dans nos vies pour l’année à venir.

Il représente nos visions incarnées dans le monde matériel, tout d’un coup nos pensées sortent de notre tête et se posent sur le papier.

Il peut aussi devenir une boussole quand nous sommes perdus dans notre quotidien trépidant : faire une pause et revenir à nos intentions profondes est rassurant et nous ramène au moment présent.

Pour qu’il soit le plus efficace possible, il est recommandé de l’afficher dans un lieu où nous le verrons tous les jours. Le mien est accroché à la tête de mon lit, de cette façon, je le consulte matin et soir !

Et l’année écoulée, il devient un support à notre bilan et parfois, un point de départ pour le suivant…

Quand réaliser un tableau de vision ?

J’aime réaliser mon tableau de vision pour la nouvelle année, dans la journée du 31 décembre, ou au moins noter les idées que j’ai envie d’y voir figurer sur une feuille et le créer par la suite. Il portera mes intentions, mes défis, mes objectifs, mes souhaits, mes valeurs, les changements que je voudrais voir arriver dans ma vie…

Un tableau de vision peut aussi être le support d’un projet ou d’un challenge précis dans un domaine de notre vie et avoir une durée variable. Dans ce cas, il peut être créé à tout moment.

Comment le composer : digital ou papier ?

C’est comme on veut et pourquoi pas les 2 !

Pour le constituer avec son ordinateur, il suffit de piocher des images inspirantes pour nous sur Pinterest et dans des banques d’images, de les copier/coller en les organisant visuellement sur une page Word, PowerPoint ou autre logiciel puis d’y ajouter le texte que l’on souhaite pour les compléter. Il est également possible de l’alimenter avec nos propres photos ou créations artistiques.

L’essentiel est qu’il nous ressemble et nous plaise.

Pour le voir souvent, certains l’affichent en fond d’écran de leur ordinateur ou smartphone.

Je préfère la version papier car elle me permet de dessiner, de peindre, de mélanger les sortes de typographies et d’y mêler des images trouvées dans des magazines, journaux, dépliants publicitaires…

Pour avoir un maximum de place, je privilégie une feuille de papier au format A1 (59 cm X 84 cm) ou au format raisin (50 cm X 65 cm).

Au départ, il se peut que nous n’ayons que quelques idées vagues, mais la magie de la méthode est qu’au fil des pages de magazines, elles vont s’affiner, se préciser, nous inspirer.

Je connais aussi des personnes qui préfèrent partir de zéro et se laisser porter par les hasards des images trouvées pour construire leur tableau.

Dans les deux cas, je conseille de faire une première mise en page sans coller les images, puis d’y revenir le lendemain ou quelques jours plus tard. Souvent nous y voyons plus clair et nous arrivons avec le petit quelque chose qui nous manquait la veille.

Pour réaliser le mien, j’ai mis environ 8 heures en comptant le temps pour feuilleter les magazines, rechercher de belles typographies, trouver des citations inspirantes, tester des mises en page. Recommencer, recommencer encore, tomber en panne de colle, pester, recommencer… jusqu’au moment où je me dis : « ça y est, je l’ai ! On ne touche plus à rien. »

Oui, ça prend du temps, mais c’est du temps pour nous, notre rendez-vous avec nous-mêmes, un peu comme l’évaluation annuelle de notre manager, sauf que là le boss, c’est nous !

Pour terminer, je dirais que c’est toujours le bon moment pour créer son tableau de vision. Je viens de terminer le mien dimanche dernier !

Et cerise sur le gâteau, on peut le prendre en photo, l’imprimer au format de notre agenda et le coller dans les premières pages de notre carnet. Ainsi nous l’aurons toujours avec nous pour le consulter à tout moment de la journée (salle d’attente, arrêt de bus, en sirotant un café en solo…).

Il nous accompagne comme un rappel à nous-mêmes, un mantra : halte aux cadences infernales > retour à soi…

Un commentaire sur “Le tableau de vision : c’est magique ! Je vous raconte…

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :